LA SAINTE CATHERINE.

Histoire locale :
Fête traditionnelle de chez nous quand les industries bonnetières, avec leurs nombreuses ouvrières, rendaient hommage à cette Sainte, en chantant, en coiffant d’invraisemblables chapeaux, en riant des exploits masculins réalisés dans les cafés, le tout avec la danse, le chant et la musique.

Les danses :

Le chant des Catherinettes et des chapeaux, le lekkerstuk, el mazure du Cat, les chaises et le récit d’Yves.

septembre 16, 2011