Rituel

Les danseurs d’épées dansent dans les rues de l’entité de Beloeil chaque année 2 semaines avant Pâques….

La sortie rituelle est précédée d’une veillée d’armes. C’est une soirée intime et hors public. Elle permet aux danseurs de se retrouver et festoyer avant le grand rituel annuel.

De bon matin, les danseurs partent.

LE 7 avril prochain, la population de Quevaucamps se réveillera aux sons des tambours, flûtes, pipeaux et grelots.

Pour leur 24e sortie rituelle, les danseurs d’épées Galouche des Pas d’La Yau annonceront la fin de l’hiver dans plusieurs endroits de l’entité.

Cette danse rituelle ancienne date du XIVe siècle. Elle s’effectue par des hommes reliés par des épées. Cette chaîne est l’expression de la solidarité au sein du groupe. L’enjambement des épées en des temps bien précis et rythmés est le symbole du passage des jeunes ados dans la communauté des hommes. Galouche, le nom du groupe, fait référence à un loup mythique du XVIIe siècle. Au cours de la danse, le loup n’hésite pas à narguer les danseurs, à taquiner le public et à amuser les enfants.


Souvenirs de la première danse sur la place du Pâturages à Quevaucamps un beau matin de mars 2013 et dans un froid de canard !
mars 2, 2019